Reprendre confiance en soi: Oser dire NON

Reprendre confiance en soi: oser dire non

Photographie Piera Luisa

Mais pourquoi ai-je encore dit « oui » alors que je pensais « non » ? Combien de fois vous êtes-vous fait cette réflexion ?

Pourquoi dit-on « oui » lorsqu’on veut dire « non » ?

Les raisons sont multiples.

Certaines personnes par crainte du conflit préfèreront dire » oui » alors qu’elles pensent « non ». Pour elles, dire « non », réveille de mauvais souvenirs, conscients ou inconscients, au cours desquels le « non » provoquait une punition, une humiliation, un ressenti désagréable voir traumatisant. Ici, le « non » est associé à un mot négatif et destructeur. De plus, ces personnes ont la croyance que l’autre ne pourra supporter le refus.

Pour d’autres, dire « oui » leur donne la possibilité de se sentir indispensables. De cette manière, ils pensent accroitre leur valeur au regard de ceux à qui ils disent « oui ». Ils peuvent aussi croire qu’en rendant service, l’autre leur sera redevable au moment où ils en auront besoin…ce qui ne se produit pas toujours.

Mais c’est principalement la crainte d’être rejeté, de ne pas être aimé ou apprécié qui pousse à dire « oui ».

« Que va-t-il/elle penser de moi si je dis non ? Je vais passer pour qui ? ». Dans ce cas présent, les personnes considèrent qu’elles ne peuvent avoir de valeur que dans l’acceptation inconditionnelle de tout ce que l’autre leur demande, même à leur propre détriment. Dire « oui », est la seule façon pour elles de ne pas se sentir rejetées et d’obtenir de la reconnaissance.

Les effets pervers des faux oui

A court terme, le faux « oui » provoque des frustrations, des ruminations et des rancunes tenaces. J’ai souvent entendu dans les couloirs en entreprise ; « c’est toujours les mêmes qui triment pendant que d’autres se la coulent douce ! »

Mais il peut aussi saboter l’estime de soi car on se sent bête et incapable de s’affirmer ; « quelle idiote je suis d’avoir encore accepté de faire la fermeture ! » Et comme la motivation n’est pas au rendez-vous, on fait les choses à contrecœur, en les bâclant et on prend le risque de se faire réprimander…

A long terme, on risque de se sentir obligé de dire oui à chaque fois car il est plus difficile de dire non quand on a dit oui une fois. D’autant que les autres vous ont perçu comme quelqu’un qui ne dit jamais non.

Pourquoi oser dire non ?

C’est une sorte de respect de soi ; c’est ne pas faire ce que vous n’avez pas envie ou ce que vous ne pouvez pas faire pour une bonne raison. C’est un bon moyen de maintenir et protéger son estime de soi en écoutant ses propres besoins, en gérant son énergie, son argent, son temps pour réaliser ses propres choix.

L’idée n’est pas de dire non systématiquement mais le dire de temps en temps, en accord avec soi-même, permet de faire apprécier le oui que l’on accorde bien volontiers.

La meilleure façon de dire non

C’est un exercice qui se travaille jour après jour.

Savoir dire « non » implique de la fermeté mais il est important que la personne comprenne que vous dite non à sa demande et non à elle. Donc, faites preuve d’empathie, de compréhension, après avoir dit « non ». Vous pouvez, par exemple essayer de chercher avec votre interlocuteur des alternatives à sa demande, mais elles ne doivent pas être une contrepartie à votre « non » (pas de culpabilité !).

Si besoin, demandez un délai de réflexion avant de répondre ; cela vous permettra de réfléchir, de ne pas répondre spontanément « oui », ou « non » de façon trop brutale. Si besoin, vous pouvez argumenter votre refus mais pas plus d’un seul argument sinon votre interlocuteur aura l’impression que vous vous justifiez.

Faites aussi en sorte que votre argument soit authentique …car les mensonges en appellent souvent d’autres et vous risquez de ne plus vous en sortir !

Enfin, si vous ne vous sentez pas trop sûr(e) de vous, entrainez-vous à dire ‘non’ à des personnes ou dans des situations de moindre enjeu (un vendeur insistant par exemple). Puis progressivement autorisez-vous à chaque fois que cela correspond à votre envie.

Quand on dit « non » aux autres, on dit « oui » à Soi…

Et pour vous, est-ce facile ou difficile de dire « non » ?

Respectez-vous

Avec Amour

Share Button

2 Commentaires

  1. Je suis complètement d’accord avec vous et j’adore votre article. Hélas ne pas savoir dire non touche un grand nombre de personnes alors que c’est juste apprendre à se respecter. Si on ne s’impose pas, on se laisse envahir par les autres et ils n’ont plus aucune limites envers nous…

    • Merci pour votre éclairage Mélissa, nous sommes bien d’accord, l’estime de soi passe notamment par apprendre à affirmer sa personnalité, ses idées pour établir des relations gagnant-gagnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 − = deux

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>