Les 7 clés d’une sexualité de rêve

Les 7 clés d'une sexualité de rêveJamais les informations sur la sexualité n’ont été si nombreuses et variées, nous sommes bombardés d’informations sur le sujet. Le sexe est devenu un produit de consommation et évoqué comme tel. Et pourtant la multiplication des partenaires et les allusions érotiques quasi permanentes cachent parfois une misère affective. Or, qu’en est-il du plaisir ? A en croire les femmes et les hommes qui osent parler de leur sexualité, rares sont ceux qui la vivent épanouie.

Et si l’on envisageait les choses sous un autre angle ? Faire l’amour ne s’apprend pas dans les livres, ni en visionnant des films pornographiques. Faire l’amour ça se vit, ça s’expérimente encore et toujours. Mais apparemment pas si simple ; parce que dans la relation sexuelle s’unit l’intime de deux amants qui ont leur propre histoire, leurs propre relation au corps, un rapport à la sexualité personnelle.

Et si l’on envisageait la sexualité comme un art ? L’art de faire l’amour

A partir de là, stop à la performance, à l’obsession de la rentabilité, au petit coup vite fait, aux interruptions intempestives de la sonnerie du Smartphone qui, somme toute, nous laissent frustrés. Il est urgent d’arrêter de considérer notre sexe et notre corps comme des produits de consommation courante. Et si nous reconsidérions notre rapport à la sexualité, loin des tabous, des dogmes et des images que la société tente de nous imposer ?

Chacun peut pratiquer le sexe comme un amateur, un bricoleur, un sportif, un artisan ou un artiste. Et si vous passiez maitre dans l’art et la manière de bien faire l’amour ?

 

Règle n°1 : RALENTISSEZ

Vous souhaitez devenir maitre ? Alors RALENTISSEZ, prenez le temps et offrez vous un espace-temps hors du temps, histoire de mettre toutes les chances de votre côté pour créer …votre chef-d’œuvre. Le printemps et l’été sont des saisons propices au réveil sensuel. C’est le moment idéal pour réinvestir dans le plaisir des sens, prendre son temps, s’abandonner à ses émotions… Oui vous avez bien lu « s’abandonner à ses émotions »! L’art est tout sauf du contrôle, il est créativité et c’est aussi valable en matière de sexualité. L’éloge de la lenteur pour vous laisser le temps l’un à l’autre de laisser libre cours à votre co-créativité. En effet, l’homme ne peut vivre une intimité relationnelle que dans des conditions d’entière tranquillité. Apprendre ou réapprendre à faire l’amour, c’est donc recréer ces conditions : absence de danger-de stress-, acceptation totale de l’autre en tant que partenaire connu et respecté, et niveau d’excitation suffisant-ce qui nécessite le facteur temps. Toutes les difficultés sexuelles actuelles viennent du fait que l’on ne respecte pas ces conditions sous prétexte que la vie urbaine contemporaine s’y oppose.

Concrètement vous choisissez un espace où vous ne risquez pas d’être interrompus, ce serait dommage, en pleine expérimentation de votre art. Vous vous laissez une grande plage temporelle et vous coupez toutes les sollicitations extérieures (oui, oui, toutes les sonneries de votre Smartphone chéri), pensez à l’extase qui vous attend… Vous aménagez votre bulle de sensorialité où vous ne serez que l’un pour l’autre dédiés au pur plaisir.

 

Règle n°2 : LACHEZ-PRISE et OFFREZ-VOUS

Pour reprendre un slogan connu « venez comme vous êtes »  et surtout sans attente particulière sur le moment que vous allez passer. Imaginez une page blanche sur laquelle vous imprimerez, tous deux, les courbes de vos corps enlacés tout à l’heure. Lâchez la pression, accueillez toutes les pensées stressantes, les « pourvu que j’assure », « pourvu qu’il ne voit pas mes vergetures », « si j’avais su je me serais mis à la course plus tôt », « pourvu qu’il soit à la hauteur », « un an que cela ne m’est pas arrivé, pourvu que ça marche »,… mais laissez les filer en respirant profondément. Venez vierge de toute espérance, l’amour se réinvente à chaque fois et c’est dans cette dimension de confiance laissée au hasard que nous nous explorons et nous progressons.

Cherchez l’abandon. Pour s’en approcher, l’essentiel est de lâcher prise, de respirer profondément (en imaginant chasser les tensions à l’expiration) et de laisser votre corps agir. Pour une fois, faites-lui confiance, laissez vous agir et guider par votre corps, vos sensations, vos ressentis et les réflexes orgasmiques fonctionnerons. Ne cherchez pas à contrôler. Cela implique de ne pas se laisser avoir par ces images toutes faites de sexe qui nous bombardent au quotidien et qui nous montrent une fausse sexualité, basée uniquement sur des caricatures de fantasmes et dont le plaisir charnel est absent.

 

Règle n°3 : EXPLOREZ

Vous êtes un artiste, ne l’oubliez pas ! Vos mains, vos doigts, votre bouche, vos lèvres, votre langue, votre sexe, votre corps, sont vos pinceaux ; le corps de votre partenaire, votre toile. Laissez-vous aller à la créativité, de tous vos sens, à explorer le corps de votre partenaire. Inspirez-vous mutuellement et entrez dans la danse !

Cela suppose de ressentir plutôt que de penser, en se centrant uniquement sur les sensations que chaque caresse vous procure, ainsi que sur les réactions sensorielles de l’autre à vos caresses. C’est ici que la pleine conscience est une aide précieuse ; vous êtes à la fois émetteur de caresses et de réactions sous les caresses de l’autre et récepteur de ses caresses et de ses réactions. Donnez des oreilles et des yeux à tous vos membres, pour une écoute maximum. Ecoutez, ressentez, percevez comment chaque parcelle de votre corps et de celui de l’autre réagit. Chaque rencontre sexuelle est l’occasion d’en apprendre un peu plus sur son propre fonctionnement corporel et celui de son partenaire, pour accroitre l’épanouissement à deux…sexuel mais aussi relationnel.

 

Règle n°4 : ECOUTEZ VOUS

N’essayez pas de reproduire des séquences d’images et n’obéissez pas à ce que vous croyez être la norme ou l’envie de l’autre. Ecoutez votre propre rythme et votre désir du moment. Vivez cet instant comme une rencontre de deux énergies dont la fusion en crée une troisième, impermanente mais palpable. Laissez-vous porter par cette énergie que vous avez co-créée.

La clé d’une sexualité épanouie est en nous ; elle dépend de notre personnalité, de notre histoire et elle change selon notre âge et notre parcours. C’est en écoutant notre rythme interne, nos envies, mais aussi nos pudeurs et nos réticences de l’instant, que nous nous sentons émus et c’est dans cette émotion que nait le plaisir.

 

Règle n°5 : COMMUNIQUEZ

N’hésitez pas à partager, à vous exprimer, même en soupirant de plaisir ou en gémissant. Ne vous retenez pas. Toutes vos réactions, à condition qu’elles soient sincères et spontanées, sont autant de feed-back pour encourager votre partenaire à poursuivre ses caresses ou à explorer une autre parcelle de votre corps. Même s’il est important d’échanger sur ce que l’on ne veut pas ou ce qui nous fait plaisir, je ne saurai trop vous conseiller de rester ouvert et accueillant et d’utiliser la communication non verbale et implicite. Même dans la relation sexuelle, les sorties de zone (de confort) réservent parfois d’extatiques surprises. Et même si je suis favorable à la communication, il est un temps pour parler, il en est un autre pour ressentir, il sera toujours possible de faire comprendre à votre partenaire que vous n’accueillez pas tel ou tel geste érotique. J’ai le souvenir d’anecdotes qui m’ont été rapportée où madame faisait la visite guidée de son corps à son partenaire, en lui dictant ce qu’il devait ou non faire à tel ou tel endroit. Inutile de vous dire qu’elle a tué dans l’œuf toute inspiration de son partenaire, voire la moindre excitation. Place aux artistes et à l’improvisation dans le respect de chacun !

 

Règle n°6 : AMUSEZ-VOUS !

Dédramatisez et amusez-vous ! Ayez la légèreté qu’ont les enfants qui découvrent de nouveaux territoires, émerveillez-vous ! Riez et plaisantez avec bienveillance de vos déconvenues ! Trop souvent la sexualité est terriblement prise au sérieux, parce qu’influencées par les médias, beaucoup de personnes pensent que si elles ne font pas ceci ou cela, si elles ne prennent pas du plaisir à telle fréquence ou de telle sorte, …elles ne sont pas normales. Du coup, elles excluent toute relation décontractée et ludique. Or, le plaisir nait de la détente et de la joie. Pas d’extase sans détente.

Relativisez avec humour ; la sexualité demande intimité, confiance en soi et en l’autre, lâcher-prise, écoute de ses émotions et ressentis. Il faut parfois quelques années avant de se sentir libre d’être soi dans la relation sexuelle, mais n’est-ce pas le chemin emprunté vers l’accomplissement sexuel qui est le plus passionnant ?

 

Règle n°7 : CO CREEZ !

Lorsque l’on fait l’amour pour la première fois, il est important d’avoir quelques notions d’anatomie et de savoir comment se protéger. Renseignez-vous auprès de personnes expérimentées. Quant aux pratiques sexuelles, vous pouvez les décliner dans la fantaisie. Tous les goûts sont dans la nature et cet espace temps de l’union sexuelle vous appartient. La seule chose qui compte c’est d’être complices, réellement consentants. L’épanouissement de notre propre sexualité se nourrit autant de ce que l’on reçoit que du plaisir que l’on procure à l’autre. Comme dans toute relation l’expression du plaisir procuré et exprimé vient nourrir l’estime de soi et nous encourage à persévérer dans la voie de l’ARTISTE D’AMOUR !

Avec amour et gratitude

Sophie Killian

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 × un =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>