Confiance en soi : comment rayonner?

Confiance en soi: comment rayonnerLorsque vous rayonnez, que vous soyez une liane fragile, une femme plantureuse ou un homme en fauteuil, tout le monde vous remarque. Impossible de faire semblant.

C’est ce que j’ai remarqué l’autre jour après avoir retrouvé une amie que je n’avais pas vue depuis quelques semaines. J’ai d’abord cru qu’elle avait changé de coiffure ou de maquillage, et puis d’un seul coup, j’ai compris : elle rayonnait intérieurement. Elle irradiait une lumière que tout le monde remarquait sur son passage.

« – Que t’est-il arrivé ? – J’ai passé dix jours de stage fantastiques avec des personnes magnifiques ! » Explication sommaire mais amplement suffisante.

Pourquoi certaines personnes rayonnent ? Comment font-elles ?

Il y a peu d’écrits sur la question et pourtant tout le monde s’en aperçoit immédiatement. La publicité en use et en abuse pour vous faire acheter la crème de beauté, le shampooing, la laque qui vous fera briller de mille feux. Mais peut-on seulement mettre le rayonnement en flacon ?

Alors où trouver les réponses ?

Car la nature aussi y va de son éclat ; dans le coucher d’un soleil orangé sur la mer scintillante, dans le puits de lumière blanche qui tombe des nuées accrochées au ciel couvert, dans l’embrasement des forêts d’érables d’un été indien, dans la peau veloutée et dorée à la lueur d’une fin d’après-midi d’été. La lumière solaire brille, scintille, se réfléchit, éblouit dès que le ciel se dégage. Il en est ainsi pour nous aussi, à condition que notre ciel soit dégagé.

Et vous avez peut-être même constaté que le rayonnement d’autrui peut nous éclairer et nous mettre en lumière. Vous est-il déjà arrivé de bénéficier de la lumière d’un professeur, d’un maître ou d’un conférencier charismatique ? Pour ma part, il me semble qu’une personne aussi brillante peut irradier de la lumière vers son auditoire.

Tout comme l’amour, la lumière se transmet

On peut rayonner pour autrui, à travers lui, à cause d’elle, parce que l’on se sent aimé, regardé, désiré ou parce que l’on est amoureux. Et souvent dans cet état de félicité, plus rien n’a d’importance, nous sommes capables de tout lâcher pour continuer à rayonner ainsi. Nous nous sentons légers, délestés de nos fardeaux quotidiens.

Briller peut faire peur

« Notre peur la plus profonde n’est pas d’être incapable. Notre peur la plus profonde est d’être puissant au-delà de toute mesure. C’est notre lumière, pas notre ombre, qui nous effraie le plus.

Nous nous demandons : Qui suis-je, pour être brillant, magnifique, talentueux et fabuleux ? En fait, qui êtes-vous pour ne pas l’être ? …

En laissant notre lumière briller, nous donnons incidemment aux autres la permission d’en faire autant. Lorsque nous sommes libérés de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres. » Nelson Mandela (1994)

N’ayez pas peur d’éclipser les autres en laissant jaillir votre lumière. Rayonner ne signifie pas être prétentieux ou se croire supérieur aux autres mais simplement avoir le courage d’être soi, dans sa pure vérité, avec toute sa vulnérabilité mais dans son essence absolue, tel un diamant.

Peu importe si certaines personnes de votre entourage se déconsidèrent ou s’en prennent à vous, par jalousie ou parce qu’elles se sentent dérangées, bousculées par votre épanouissement, votre charisme, votre lumière radieuse. Elles ne comprennent pas encore que vous êtes en train de leur permettre de se libérer à leur tour. Elles sont en proie à leurs doutes, leurs peurs, leurs résistances internes.

Je vais vous confier une histoire très ancienne que je tiens d’un vieux sage :

« Il y avait jadis un roi qui, en se promenant dans l’un des nombreux jardins de son palais, constata que de nombreuses plantes y dépérissaient. Il les interrogea une à une pour en comprendre la raison. Le chêne désespérait de ne pouvoir pousser aussi haut que le pin. Le pin mourait de chagrin de ne pouvoir porter d’abricots dorés et juteux au beau milieu de l’été. L’abricotier se plaignait de ne jamais se couvrir des roses qui embaumaient le jardin…

Seule une plante faisait exception dans le parc en rayonnant passionnément : l’humble pensée. Lorsque le roi intrigué lui demanda le secret de sa beauté, elle lui répondit en ces termes : « Votre jardinier m’a plantée parce que vous vouliez des pensées dans votre jardin, aussi ai-je décidé de faire de mon mieux, chaque jour qu’il m’est donné de vivre dans ce parc, pour être une bonne et belle pensée. »

La morale de cette histoire est qu’il est vain, voire néfaste de se mesurer à autrui et que la compétition, en nous plaçant comme concurrents les uns des autres, nous isole et nous prive de ce lien social, de ce regard bienveillant dont nous avons tous besoins pour nous sentir reconnus, appréciés, valorisés et aimés. Nous nous porterions tous tellement mieux si chacun d’entre nous cherchait à nourrir sa flamme intérieure afin de briller selon sa nature essentielle et profonde.

Alors, il ne tient qu’à vous que ce soit l’été toute l’année, en vous, autour de vous. Devenez un grand soleil radieux, souriez, aimez, rayonnez de toute votre lumière.

Avec amour et lumière

 

Sophie KILLIAN, Révélatrice de talents

J’accompagne les personnes et les organisations à révéler leur plein potentiel pour s’accomplir dans leurs performances et viser leur excellence.

https://www.facebook.com/sophiekilliancoachconsultante/

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit × 2 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>